INFODEV     ISO 9001:2008

Analyse comparative des technologies de comptage

Qu'elle soit optique active, à rayons ou thermique, chaque technologie a ses avantages, son utilité et ses inconvénients. Apprenez-en plus sur ce sujet de haute technologie.

Plusieurs technologies sont disponibles dans le monde du comptage automatique de personnes. Cependant, elles ne sont pas toutes adaptées aux environnements extérieurs et certaines sont simplement ni fiables ni efficaces. Nous analyserons chaque technologie individuellement.


Infodev a étudié différents types de technologies de détection, comme le thermique passif, l'optique actif, l'optique passif, les caméras numériques, l'ultrason et les rayons lumineux. Nous installons des caméras et des capteurs à infrarouge passifs pour les zones de comptage intérieures, alors que nous privilégions les capteurs à infrarouge actifs pour les environnements extérieurs et les véhicules. Comme notre technologie infrarouge active est hautement précise, nous avons choisi de ne pas créer de capteur à technologie hybride.

  • Résumé comparatif
  • Capteurs directionnels passifs thermiques
  • Capteurs directionnels à infrarouge actifs
  • Capteurs directionnels  à  infrarouge passifs
  • Détecteur de présence à infrarouge passif
  • Rayons lumineux
  • Capteurs à technologie hybride
  • Technologies basées sur les caméras

RÉSUMÉ COMPARATIF

 

Technology

 

 

Strengths

 

 

Weaknesses

 

Thermique passif

Ne compte pas les objets ou quoi que ce soit qui n'est pas à la température du corps humain.
Non-intrusif.

Affecté par les changements rapides de température ou de lumière.
Aveugle dans les environnements chauds.
Affecté par les personnes ou passagers immobiles.

Infrarouge actif

Insensible aux changements rapides de température ou de lumière.
Insensible aux personnes ou passagers immobiles.
Très précis.
L'installation en série permet de couvrir des entrées larges.
Non-intrusif.

Ne compte pas les enfants de moins de 2,5 pi.

Infrarouge passif

Sa sensibilité ajustable augmente sa précision.
L'installation en série permet de couvrir des entrées larges.
Non-intrusif.

Affecté pas les changements à l'arrière-plan.

Presence detector

Coût bas.
Non-intrusif.

Non directionnel.
Peut induire des faux comptes à partir de stimulus nuisible.

Light beams

Coût bas.
Non-intrusif.

Zone de détection limitée.
Des angles morts peuvent permettre à quelqu'un de passer sans être détecté.
Requiert une zone de détection sans obstruction.

Dual technologies

Une technologie compense pour les faibles de l'autre.

Peut surcompter lorsque les deux technologies détectent la même personne.

Cameras

Peut fonctionner comme outil de surveillance.
Non-intrusif.

Affecté par les vibrations et les changement de lumière, de hauteur et de température.
La qualité de l'image influence grandement la précision du traitement.
Coût élevé.

Tread mats

Non-intrusive.

Prone to damage from elements.
Expensive installation and customization.
Unreliable in entrances without steps.

CAPTEURS DIRECTIONNELS PASSIFS THERMIQUES

Le détecteur passif détecte un signal émis par un objet, dans notre cas un humain. Le signal infrarouge lumineux est émis par le corps à une température spécifique. L'intensité de la radiation thermique augmente selon la température corporelle. Elle est aussi affectée par la composition et la texture de l'objet.

Lorsqu'un humain passe dans le champ de vision d'un détecteur passif thermique, il y a tout d'abord une réduction de l'arrière-plan causé par l'opacité de la personne, puis une nouvelle source de radiation émise par la personne entrant dans le champ de vision. Comme la température corporelle est généralement plus élevée que l'environnement, il en résulte une augmentation de la lumière infrarouge captée par le détecteur. Le détecteur observe la différence de température entre l'humain et son arrière-plan.

Cette technologie possède des faiblesses. Premièrement, si la température de l'environnement et la température corporelle sont similaires, le capteur devient aveugle. Deuxièment, si une personne demeure dans le champs de vision du détecteur pendant une longue période, elle devient l'arrière-plan et le capteur devient aveugle. Finalement, les capteurs thermiques sont sensibles aux changement rapides de température ainsi qu'aux rayons solaire intenses.

Conséquemment, nous n'installons les capteurs directionnels passifs thermiques que dans les environnements où les conditions lumineuses et la chaleur sont contrôlées. Nous ne recommandons pas cette technologie dans les véhicules.

CAPTEURS DIRECTIONNELS À INFRAROUGE ACTIF

La technologie infrarouge d'Infodev fonctionne à partir d'une longueur d'onde de 950 mm, contrairement à la technologique thermique passive, qui utilise une longueur d'onde de 10 000 nm. Le capteur à infrarouge actif émet une lumière et détecte la luminosité réfléchie par un humain.

Comme le capteur a sa propre source de lumière, il n'est pas influencé par la température externe, les conditions lumineuses extérieures ou la présence de personnes immobiles dans son champ de vision, ce qui arrive souvent lorsque les gens attendent en ligne pour payer leur passage dans un véhicule de transport en commun. La technologie infrarouge active est considérée comme la technologie la mieux adaptée aux environnements extérieurs.

De plus, à l'aide de nos algorithmes spécialisés, il est possible d'installer ce capteur en série pour couvrir des entrées larges.

Infodev se spécialisant dans les technologies optiques, la zone de détection de nos capteurs à infrarouge actif possède une hauteur, épaisseur et un angle définis, contrairement au simple rayon de nos compétiteurs. Pour en savoir plus sur la performance de nos capteurs, demandez notre rapport de précision.

Nous recommandons l'utilisation de nos capteurs à infrarouge actif dans les véhicules, car ces sont les capteurs le plus résistants qui soient disponibles. Nous recommandons aussi cette technologie dans les bâtiments pour les entrées qui sont soumises à d'importantes variations lumineuses ou qui sont exposées à des conditions environnementales difficiles.

CAPTEURS DIRECTIONNELS À INFRAROUGE PASSIF

Les capteurs directionnels à infrarouge passif détectent les changements de luminosité dans leur champs de vision lorsqu'une personne passe. Si le contraste et sa durée sont à l'intérieur des paramètres définis, une personne est comptée et sa direction est déterminée.

Si un objet comme un pousse-bébé ou un panier passe dans le champ de vision du capteur, il pourrait être compté comme une personne. Cependant, les paramètres de détection permettent d'ajouter la sensibilité du capteur pour que seuls les humains soient comptés.

De plus, à l'aide de nos algorithmes spécialisés, il est possible d'installer ce capteur en série pour couvrir des entrées larges.

Les capteurs directionnels à infrarouge passif peuvent aussi compter incorrectement lors l'arrière-plan est modifié.

Nous recommandons d'installer les capteurs directionnels à infrarouge passif dans les entrées des bâtiments qui ne sont pas soumis à des changements de luminosité durant la journée.

DÉTECTEURS DE PRÉSENCE À INFRAROUGE PASSIF

Les détecteurs de présence ou de mouvement sont généralement des composants des systèmes d'alarme ou de sécurité. Ils ne réagissent qu'aux changements ou au mouvement dans leur champ de vision.

En plus de ne pas détecter la direction de passage, leur faiblesse majeure est leur sensibilité au stimulus nuisible qui peut causer des faux comptes.

Les systèmes à infrarouge passif sont aussi utiles pour déclencher des caméras extérieures.

RAYONS LUMINEUX

Ce type de détecteur agit comme un détecteur de présence qui peut être installé verticalement ou horizontalement. Un rayon lumineux est capturé par un récepteur. L'interruption du rayon lumineux par un objet indique qu'il y a quelqu'un ou quelque chose entre la source du rayon et son détecteur.

Les rayons lumineux à infrarouge actif comptent une personne lorsqu'elle traverse leur champ de vision.

Bien que plusieurs fournisseurs prétendent que leurs capteurs à infrarouge actif offrent une précision élevée, le type "rayon lumineux" n'est pas aussi précis qu'il peut sembler. Les technologies de type rayon, contrairement aux capteurs d'Infodev qui ont un champ de vision défini, ont une zone de détection limitée et requièrent un espace libre entre le transmetteur et l'émetteur. Comme les modèles de circulation des personnes ou des passagers varie constamment, une personne peut passer dans une entrée sans traverser le champ de vision du capteur et ne pas être comptée.

De plus, pour la majorité de ces détecteurs, l'exposition directe à la lumière du soleil peut aveugler le détecteur des causer une perte de comptes. Ce facteur créer d'importantes erreur dans le système.

Comme leur coût est très bas, nous ne croyons pas que ces compteurs de personnes soient fiables ou précis. Nous ne recommandons pas d'utiliser ce type de capteur pour compter les gens.

CAPTEURS À TECHNOLOGIE HYBRIDE

Les technologies hybrides ont été introduites pour combler les faiblesses inhérentes des technologies thermiques passives. Afin de réduire les erreurs générées par les capteurs thermiques passifs, les fournisseurs ajoutent un composant à infrarouge actif pour compenser.

Contrairement à ce qu'il peut être annoncé, les capteurs à technologie hybride ne réduisent pas nécessairement les erreurs. Ils doivent savoir exactement quels comptes retenir lorsque les deux capteurs sont activés en même temps.

TECHNOLOGIES BASÉES SUR LES CAMÉRAS

Les systèmes de comptage par caméras filment l'entrée ou une partie de l'entrée. La séquence d'images est ensuite analysée par logiciel pour identifier les gens et suivre leurs mouvements.

La qualité des composants optiques, la puissance de traitement nécessaire pour l'analyse des images et le coût de développement du logiciel d'analyse d'images contribuent au coût relativement élevé des ces systèmes, par rapport aux autres alternatives.

Les caméras sont utilisées largement dans les environnements intérieurs, cependant elles le sont rarement dans les environnement extérieurs. Elles sont très sensibles à toute variation de lumière, comme le passage du jour à la nuit. Lorsqu'il y a beaucoup de lumière dans une entrée observée (ce qui est généralement le cas dans un véhicule), les caméras ne peuvent enregistrer d'images précisément, ce qui crée un traitement d'image difficile et parfois imprécis.

Les vibration peuvent déplacer la lentille de la caméra, créant des comptes imprécis et un besoin fréquent d'entretien et d'appels de service. Dans certains cas, la hauteur de la caméra peut aussi influencer son bon fonctionnement et sa précision.

Ultimement, la précision de ces systèmes dépend largement du logiciel de traitement d'images.

Dans le cas de bâtiments, nous croyons que cette technologie est trop sensible et trop coûteuse, comparée aux autres solutions disponibles.

Nous croyons qu'aucune technologie basée sur des caméras n'a atteint le niveau de précision requis dans l'industrie du transport collectif. C'est la raison pour laquelle nous n'avons rencontré aucune installation de système de comptage par caméra dans le transport collectif. Les technologies de comptage par caméra sont adaptées à des fins de surveillance mais, tant que la hauteur d'installation demeure problématique, elles nécessitent encore du développement pour compter les personnes dans les véhicules.

TAPIS COMPTEURS

Les tapis compteurs sont montés dans les escaliers et remplacent les tapis de caoutchouc déjà présents sur les marches des véhicules. Ces tapis comptent en détectant la pression des pieds des passagers ou des personnes alors qu'elles montent ou descendent les marches lorsqu'elles entrent ou sortent du véhicule, ou encore lorsqu'elles traversent l'entrée d'un bâtiment.

Les tapis compteur sont généralement trois rôles: empêchers les portes de se refermer sur une personne qui se trouve dans l'entrée, ouvrir les portes automatiquement et compter les personnes ou les passagers.

Les tapis compteurs sont sujets à être endommagés par la circulation humaine, l'eau et l'exposition aux conditions environnementales. De plus, ces tapis peuvent s'avérer coûteux à installer, puisque l'ajustement de l'équipement est un facteur critique dans sa précision de comptage. Les tapis compteurs doivent souvent être fait sur mesure pour le véhicule afin de placer les commutateurs pour assurer un comptage optimal.

Les tapis compteurs peuvent être une solution acceptable pour les entrées équipées de marches, mais tendent à perdre leur précision et leur fiabilité lorsque le plancher de l'entrée est plat.